Archives pour la catégorie Actualités

Nouveau site : Mon emploi, Mon handicap

L’Agefiph lance Mon emploi, Mon handicap, un site qui met en exergue une série de 42 portraits de personnes handicapées en emploi ou à la recherche d’un emploi.

Cette plateforme, sous forme de reportages photos ou de diaporamas sonores,  offre des portraits de personnalités diverses dans un univers de métiers pluriels.
Qu’ils soient apiculteur, cariste ou vendeuse de savons, ils partagent leurs expériences professionnelles à travers leurs doutes, leurs difficultés, leurs échecs mais aussi leurs joie et fierté.

Retrouvez ces témoignages : https://www.monemploimonhandicap.fr/portraits/

Modification des aides à l’apprentissage de l’Agefiph

Depuis le 23 avril 2018, les aides à l’apprentissage de l’Agefiph ont évolué :

  • Pour l’employeur : les aides à la signature de contrat s’élèvent désormais à 3000 € pour un contrat de 36 mois (proratisées au nombre de mois à compter du 6ème mois). Des possibilités de mobilisation d’une aide à l’accueil, à l’intégration et à l’évolution professionnelle des personnes handicapées  sont en outre proposées.

Il convient pour cela, de se rapprocher des opérateurs du Service Public de l’Emploi : Cap Emploi, Mission Locale, Pôle Emploi ou de l’Agefiph.

  • Pour l’apprenti : disparition des aides directes à la signature de contrat, mais des possibilités « d’aide au parcours vers l’emploi » sont proposées pour couvrir des frais liés à la formation.

Il convient pour cela de se rapprocher des opérateurs du Service Public de l’Emploi : Cap Emploi, Mission Locale, Pôle Emploi ou de l’Agefiph

Pour en savoir plus sur les aides :

Guide de l’apprentissage Grand Est 2018

Le Guide de l’Apprentissage Grand Est, réalisé par l’Onisep , en partenariat avec le Conseil Régional Grand Est et le concours des Chambres Consulaires, présente l’ensemble des diplômes et titres, du CAP au diplôme d’ingénieur, accessibles par la voie de l’apprentissage.

Des définitions et informations pratiques relatives à ce mode de formation en alternance.

Sans oublier des conseils, des témoignages d’apprentis, la grille de rémunération, des adresses utiles et bien sûr, l’index pour retrouver la formation qui vous intéresse…

Télécharger le guide de l’apprentissage 2018 en Grand Est

Démarre ta story : une campagne de mise en valeur de l’apprentissage

Le  Ministère du Travail souhaite montrer que l’apprentissage :

  • représente tous les métiers et tous les secteurs : de la boulangerie à l’aéronautique, de l’agriculture à la finance, etc ;
  • prépare à tout type de diplômes : CAP, BTS, DUT, Master 2, etc., l’apprentissage permet d’avancer tout en étant rémunéré ;
  • permet à chacun de construire un parcours adapté à ses envies : en étant apprenti, on peut gagner de l’argent et être plus autonome, voyager en se formant, se construire un réseau professionnel, etc. ;
  • est un tremplin pour l’emploi : très apprécié par les employeurs, l’apprentissage est un atout indéniable sur un CV.

Pour déconstruire les idées reçues et développer l’apprentissage pour tous, cette campagne est faite par et pour les apprentis. Ils créent leur story et témoignent de leur expérience, engagement et motivation via les réseaux sociaux.

vig_apprentissage

Pour en savoir plus :

Lancement du premier appel à projets de l’OETH

L’OETH lance son premier appel à projets à destination de ses adhérents pour soutenir les initiatives en matière d’insertion, de maintien en emploi ou de prévention du handicap. Peuvent présenter un projet les organismes relevant de l’accord OETH : adhérents aux organisations employeurs FEHAP, NEXEM, Croix-Rouge française ou UNIFAF.

La date limite de soumission des dossiers est fixée au 15 juin 2018.

L’OETH soutiendra les projets sélectionnés pour un montant maximum de 20 000 euros par projet. Le Comité de Gestion des Intervention se laisse le choix de sélectionner le nombre de dossiers qu’elle souhaite.

Pour en savoir plus sur les modalités et conditions d’accès : www.oeth.org

vig_oeth

Publication du rapport d’activité de l’Agefiph 2017

2017 a été marquée par des résultats en progression avec plus de 91 000 personnes handicapées ayant trouvé ou conservé leur emploi avec l’aide de l’Agefiph, soit une progression de 4% par rapport à 2016.

Une année marquée par l’adoption et la mise en oeuvre progressive du plan stratégique de l’Agefiph. Ainsi le réseau Cap emploi a été repositionné et sa mission élargie au maintien pour une meilleure sécurisation des parcours, les dispositifs d’emploi accompagné sont en place dans toutes les régions et une nouvelle offre de services aux entreprises et des aides rénovées entreront en vigueur dès le premier semestre 2018.

Télécharger le rapport d’activité 2017

Newsletter du Prith Grand Est n°7

 

Télécharger la lettre du Prith Grand Est n°7

Service civique et handicap

Pour ses 8 ans, le Service Civique, engagement volontaire au service de l’intérêt général, lance une nouvelle campagne de communication « #LePouvoirDetreUtile »

L’occasion de voir où en est ce dispositif en terme d’accueil des jeunes en situation de handicap.

Depuis 2015, la possibilité d’effectuer un service civique a été élargie à 30 ans pour les jeunes en situation de handicap (au lieu de 25 ans). En 2017, 706 jeunes se sont engagés.

Retrouver toutes les informations utiles sur le site www.service-civique.gouv.fr

Stratégie nationale pour l’autisme 2018-2022

Le gouvernement a présenté sa stratégie nationale pour l’autisme 2018-2022

L’insertion professionnelle des personnes en situation d’autisme est devenue une question cruciale et de nombreuses initiatives voient le jour.

Les concertations sur l’autisme engagées au plan national et territorial, dès juillet 2017, ont permis d’aboutir à l’élaboration de la stratégie pour l’autisme au sein des troubles neuro-développement (TND) 2018-2022, présentée le 6 avril 2018 par le Premier ministre, Édouard Philippe.

Fruit de la mobilisation de l’ensemble des ministères entreprise par Sophie Cluzel, secrétaire d’État chargée des personnes handicapées, la stratégie vise à répondre à quatre ambitions :

  1. Construire une société inclusive pour toutes les personnes autistes à tous les âges de leur vie.
  2. Garantir le pouvoir d’agir des personnes autistes et de leurs familles par des interventions adaptées à leurs besoins et respectueuses de leur choix, au sein de parcours fluides.
  3. Conforter les équipes de professionnels au service des personnes et de leurs familles dans leur champ de compétence et l’exercice de leurs missions.
  4. Inscrire la science au cœur des pratiques en structurant une recherche d’excellence et s’assurer du déploiement de la stratégie par une gouvernance adaptée.

Télécharger la stratégie nationale pour l’autisme

En savoir plus : http://handicap.gouv.fr/