brasser sa bière

Tout savoir pour faire sa bière

Combien pouvez-vous investir ?

Quelle quantité de bière souhaitez-vous brasser ?

Si possible, organisez une visite chez un fabricant de matériel de brasserie et renseignez-vous sur les différentes conceptions de matériel de brasserie, de cuves et d’autres dispositifs.

 

De quoi avez-vous besoin ?

Moulin à malt,
Salle de brassage,
un nombre suffisant de cuves de fermentation et de maturation,
Réservoirs pour le traitement et le stockage de l’eau (eau chaude et froide),
Réfrigérateur,
Générateur de vapeur,
Pompe,
les tuyaux flexibles : pour pomper le produit dans le fermenteur, pour pomper l’eau,
Accessoires pour le remplissage des fûts, des bouteilles,
Emballages : bouteilles, canettes, fûts,
Étiquettes pour les bouteilles et autres emballages (des étiquettes uniques garantissent que votre brasserie est reconnaissable et contiennent toutes les informations nécessaires sur la bière, y compris la durée de conservation)
matériel de brasserie

 

 

Achat de matières premières de haute qualité

Les ingrédients de base du brassage de la bière sont l’eau, le malt, le houblon et la levure. Normalement, ces quatre ingrédients sont suffisants pour brasser une bonne bière. Mais si vous aimez expérimenter, vous pouvez aussi utiliser d’autres ingrédients.


Eau
L’eau est le principal composant de la bière. L’extraction et le traitement sont particulièrement importants pour le brasseur, car la composition de l’eau a une grande influence sur la qualité et le caractère de la bière. Pour produire de la bière, il faut une eau potable de qualité, sans chlore, pas trop dure et contenant le moins possible d’ingrédients susceptibles d’altérer le goût de la bière.

Nous vous recommandons de vous renseigner sur la qualité et les propriétés de l’eau que vous souhaitez utiliser comme eau de brassage avant de l’utiliser. Vous pouvez généralement obtenir l’analyse de l’eau auprès des autorités compétentes du district où vous souhaitez installer le système. Si nécessaire, l’eau peut être traitée avec des filtres supplémentaires afin que la qualité requise de l’eau de brassage puisse être obtenue avec de l’eau de ville normale.

La valeur du pH est également importante, que vous devez vérifier de temps en temps pendant le processus de brassage, en particulier pendant la phase d’écrasement.

eau


Malt
Le malt est une céréale germée. Normalement, le malt est fabriqué à partir d’orge, mais on peut aussi utiliser du blé, du seigle et du sarrasin. Différents types d’orge et différentes méthodes de torréfaction (en fonction de l’humidité, de la température et de la durée) permettent de préparer différents types de malt.

Le malt influence l’arôme, le goût, la couleur et la texture de la bière finie.
Avant de commencer le brassage, le malt (le grain germé) doit être broyé dans le moulin à malt. Il est important que l’endosperme du grain soit bien broyé. La balle (enveloppe du grain) est préservée dans la mesure du possible, car cette enveloppe est destinée à servir de couche filtrante naturelle dans le processus de brassage ultérieur.

malzMalt


Hop
Le houblon est l’épice de la bière et est responsable du goût plus ou moins amer de la bière. Elle influence également la tête et augmente la durée de conservation de la boisson.

Les variétés de houblon peuvent être divisées en deux catégories, les houblons amers et les variétés aromatiques. Pour les brasseurs, ils sont disponibles sous différentes formes, sous forme non transformée (fleurs de houblon séchées), sous forme de pellets de houblon ou sous forme d’extrait sous forme liquide.
Le choix du houblon approprié, le dosage correct et l’ajout de houblon aux différentes étapes du processus de brassage ont une influence considérable sur le profil aromatique fini de la bière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Thème : Overlay par Kaira. Texte supplémentaire
Le Cap, Afrique du sud